Tout sur la SCPI en démembrement temporaire

Qu’est-ce que le démembrement de propriété ?

La propriété est constituée de deux choses : la nue-propriété et l’usufruit. En matière immobilière comme ailleurs on peut dissocier ces deux éléments pour procéder à un démembrement. Comme pour un bien individuel, une acquisition en SCPI peut se faire de la même manière, les parts de SCPI étant de réelles parts d’immeubles et non des titres financiers. Le nu-propriétaire est le véritable propriétaire du bien et l’usufruitier en perçoit les revenus. Il existe plusieurs formules de démembrement selon le but poursuivi. Dans un cadre familial, les parents ou grands-parents conservent souvent l’usufruit d’un bien qu’ils occupent ou dont ils tirent des revenus et donnent la nue-propriété à leurs enfants ou petits enfants. C’est une excellente manière d’extraire une partie de ces biens de la succession dans la mesure où au décès de l’usufruitier le nu-propriétaire récupère automatiquement la pleine propriété. L’inverse est vrai également, si le nu-propriétaire décède, l’usufruitier devient le propriétaire en titre.

Pourquoi investir en parts de SCPI en démembrement ?

Deux types de démembrements sont possibles : le démembrement viager qui reste en place jusqu’au décès de l’une ou l’autre partie de la propriété et le démembrement temporaire qui consiste à décider contractuellement de la durée du démembrement qui est en général de cinq ou dix ans. Le nu-propriétaire achète ainsi son bien à un moindre coût et le récupère en pleine propriété sans frais au terme de la durée du démembrement. L’usufruitier, pour un investissement peu important, bénéficie d’un revenu immédiat d’un bien comme s’il l’avait acquis en pleine propriété. Acquérir des parts de scpi en démembrement temporaire revient exactement au même que s’il s’agissait d’un bien individuel sauf que dans le cadre d’une SCPI l’investisseur n’a à supporter aucun des aléas du terrain qui sont souvent un frein pour investir dans ce secteur. Par le biais d’une SCPI celui qui choisit d’investir dans la pierre parce qu’il sait que cela a toujours été et reste encore une valeur sûre à long terme mais qui redoute le temps et l’énergie qu’il faut y consacrer pour pérenniser son placement, va voir son argent fructifier alors qu’il ne gère que les revenus de ses parts. De surcroît il bénéficie du conseil avisé de spécialistes dans tous les domaines de l’immobilier pour cibler ses acquisitions au plus près de son profil patrimonial particulier.

Parts de SCPI en démembrement pour qui ?

Selon les configurations patrimoniales de chacun l’investissement en parts de SCPI démembrées peut être un bon moyen de placer sa trésorerie sans fiscalisation supplémentaire alors qu’on est encore actif et de récupérer un revenu supplémentaire lorsque l’âge de la retraite sera venu, voire de faire une plus-value intéressante après les années de détention des parts de nue-propriété. C’est aussi un bon moyen pour organiser la transmission de son patrimoine au moindre coût dans la mesure où lorsque la pleine propriété revient à l’usufruitier au décès du nu-propriétaire, il n’y a pas de frais de succession y afférent. L’acquisition de parts de SCPI en démembrement est également une méthode pour réduire la base taxable de l’impôt sur la fortune pour ceux qui y sont assujettis et le gain d’imposition à ce titre peut très vite devenir intéressant.